Kegaska
La Romaine
Chevery
Harrington Harbour
Tête-à-la-Baleine
Mutton Bay
La Tabatière
Pakua Shipi
Saint-Augustin
Vieux Fort
Rivière-Saint-Paul
Middle Bay
Brador
Lourdes de Blanc Sablon
Blanc Sablon
Les espèces sauvages
Végétation
Poissons
Oiseaux de mer
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Par voiture et traversier
Par avion
Par motoneige
Kayak
Randonnée
Camping sauvage
Cueillir de fruits sauvages
Excursions en bateau
Observation de baleines
Pêche et chasse
Observation d'icebergs
Observation d'oiseaux
Véhicules tout terrain
Motoneige
Raquette et ski de fond
Pêche sur glace
Festivals d’hiver
Portrait de la région
Nos Villages
Histoire
Culture et patrimoine
Informations pratiques
Foire aux Questions
Témoignages
Musées
Boutiques
Événements
Hébergement
Pourvoiries
Restaurants
Suggestions de circuits
Forfaits sur mesure
  Accueil   English
Nous joindre
Actualités
À propos de nous
Livre des visiteurs
Vidéo
Savez-vous?
La Côte s’étale sur 400 Km de littoral nordique spectaculaire le long du Saint-Laurent
Planifiez votre voyage > Les grands espaces > Observation de baleines Print this page
Observation de baleines
Queue de baleine
Queue de baleine

C’est plutôt bouleversant d’observer un mammifère de 45 000 kilos (99 000 livres) bondir hors de l’eau ou s’y déplacer avec une sorte d’espièglerie. Et dire que vous pouvez les voir de votre voiture ! Incroyable ! La Basse-Côte-Nord est vraiment une destination de premier choix pour l’observation marine.

Pendant toute la durée de l’été et de l’automne, les eaux de la Basse-Côte-Nord sont le terrain de jeu des baleines. Ces eaux riches en nutriments attirent plusieurs cétacés. En été, il y a davantage de baleines dans cette portion de la côte que partout ailleurs dans le Golfe du Saint-Laurent.

D’avoir ainsi l’océan à nos portes vous permet de voir les baleines nager tout près sans avoir vous-mêmes à quitter la terre ferme. De certains postes d’observation de la Côte, vous pourrez surprendre le souffle des baleines à plus de 80 kilomètres (50 milles) au large. Pour les admirer de plus près, il y a les excursions en bateau où vous les verrez suivre votre sillage, jaillir de l’eau ou replonger gracieusement leur nageoire caudale sous la surface.

Parmi les 13 espèces de mammifères marins de la Basse-Côte-Nord, le rorqual à bosse est l’un des plus susceptibles de se montrer à vous, bondissant hors de l’eau ou venant se nourrir tout près de la rive. Ce sont là des baleines de grande dimension, qui font habituellement dans les 12 à 15 mètres (36 à 45 pieds) de long et pèsent près de 45 000 kilos (99 000 livres).

Vous pourrez aussi voir le petit rorqual, une petite baleine qui vit dans la zone côtière. Chaque individu de cette espèce porte des bandes blanches distinctives sur son aileron. Les rorquals passent presque tout l’été et l’automne dans la même zone. À la différence du rorqual à bosse et du rorqual commun, l’évent du petit rorqual n’est pas aussi visible.

Proche de Lourdes-de-Blanc-Sablon
Proche de Lourdes-de-Blanc-Sablon

Les marsouins et les dauphins, qu’ici on appelle les sauteurs, se déplacent en petits groupes ou bancs et ils sont extrêmement curieux. Ils suivent les bateaux et sont un bon indicateur de la présence de poisson dans une zone.

Les baleines blanches ou bélugas et les épaulards visitent également la Côte. Si vous apercevez une baleine blanche, vous pouvez être sûr qu’il s’agit d’un béluga. Les bélugas sont reconnus comme espèce menacée au Canada. Pour leur part, les épaulards se déplacent en bandes – vous reconnaîtrez les males à leur grande nageoire dorsale. Si vous êtes vraiment chanceux, vous pourrez même entrevoir la grande baleine bleue, dont l’espèce est menacée de disparition. C’est l’un des plus gros animaux que la terre n’ait jamais portés – plus énorme que tous les dinosaures !

Plusieurs pêcheurs et exploitants d’embarcations sont à recueillir et compiler leurs observations des espèces marines menacées dans le cadre d’un Programme d’observation volontaire instauré sur la Basse-Côte-Nord. Ces espèces comprennent la grande baleine bleue, la baleine blanche ou béluga, la tortue luth et deux espèces de loups de mer. Le rorqual commun et le marsouin commun sont considérés comme espèces préoccupantes. Ces efforts volontaires contribuent à leur préservation dans l’océan Atlantique.

Une fiche d’identification des espèces de baleines qui fréquentent la Basse-Côte-Nord et le Golfe du Saint-Laurent élaborée en 2006 est maintenant disponible à la Fondation Québec-Labrador.

Quels que soient vos activités, n’oubliez jamais votre caméra ou appareil photo. Des expériences comme celles-là ne se répètent pas tous les jours – sauf sur la Côte !

Envoyer à un ami - Nos partenaires et liens utiles - Crédits - Carte du Site Web
Copyright © 2007 Tourisme Basse-Côte-Nord. Tous droits réservés.