Kegaska
La Romaine
Chevery
Harrington Harbour
Tête-à-la-Baleine
Mutton Bay
La Tabatière
Pakua Shipi
Saint-Augustin
Vieux Fort
Rivière-Saint-Paul
Middle Bay
Brador
Lourdes de Blanc Sablon
Blanc Sablon
Les espèces sauvages
Végétation
Poissons
Oiseaux de mer
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Par voiture et traversier
Par avion
Par motoneige
Kayak
Randonnée
Camping sauvage
Cueillir de fruits sauvages
Excursions en bateau
Observation de baleines
Pêche et chasse
Observation d'icebergs
Observation d'oiseaux
Véhicules tout terrain
Motoneige
Raquette et ski de fond
Pêche sur glace
Festivals d’hiver
Portrait de la région
Nos Villages
Histoire
Culture et patrimoine
Informations pratiques
Foire aux Questions
Témoignages
Musées
Boutiques
Événements
Hébergement
Pourvoiries
Restaurants
Suggestions de circuits
Forfaits sur mesure
  Accueil   English
Nous joindre
Actualités
À propos de nous
Livre des visiteurs
Vidéo
Savez-vous?
Il y a environ 6000 personnes qui résident sur la Basse-Côte-Nord réparties sur 15 villages.
Découvrez la région > Nos Villages > Tête-à-la-Baleine Print this page
Tête-à-la-Baleine

Retour à la carte

Tête-à-la-Baleine
Tête-à-la-Baleine
POPULATION: 250
CE QU'IL FAUT SAVOIR

Tête-à-la-Baleine est l’une des trois communautés francophones de la Basse-Côte-Nord. Connue sous l’appellation de Whale Head par ses rares résidants anglophones, Tête-à-la-Baleine tire son nom d’un rocher proéminent semblable à une tête de baleine sur l’une des îles de l’archipel Toutes-Îles voisin.

Le Jersiais Michael Kanty achète, au début des années 1820, le poste de traite de Tête-à-la-Baleine de la Labrador Company alors en faillite. D’autres colons de l’île de Jersey, de la ville de Québec et de collectivités de la rive sud du Saint-Laurent le rejoignent plus tard. Au cours du XIXe siècle, les familles vivent toute l’année sur les îles.

En 1895, elles construisent une chapelle sur l’île du centre, l’île Providence. Graduellement, les insulaires commencent à passer l’hiver sur le continent afin de se rapprocher du bois et du gibier. Encore aujourd’hui, plusieurs résidants continuent de passer leurs étés dans les îles. La communauté maintient la production traditionnelle d’objets en peau de loup marin.

À VOIR

 
  • Le Centre d’Interprétation de l’Île Providence : accessible durant l’été via des excursions organisées par bateau où une visite guidée vous conduira à la chapelle de l’Île Providence, la plus ancienne de la Côte (établie en 1895) et l’attrait majeur de l’Île.
L'Île Providence
L'Île Providence

Le centre interprète l’histoire de  l’église ainsi que celle de l’Archipel. Sur l’île, vous pouvez aussi voir les vestiges d’une fonderie, où on transformait en huile la graisse de loup marin, et des résidences traditionnelles de pêcheurs. Le vieux presbytère est maintenant un gîte du passant où l’on prépare de la cuisine française typique de la région.

Le Centre d’Interprétation de l’Île Providence est ouvert durant l’été pour coïncider avec l’arrivée du Relais Nordik, et sur demande.

Tête-à-la-Baleine, Quebec, G0G 2W0
Contact: Association Touristique de Tête-à-la-Baleine
Tel: (418) 242-2015

www.tourisme-tete-a-la-baleine.ca

  • La Masion de Jos Hébert : Situé sur l’Île de la Passe près de Tête-à-la-Baleine, ce musée est une reproduction de la dernière maison de la légende locale Jos Hébert, le premier postier de la Basse-Côte-Nord qui livrait le courrier par traîneau à chiens aux villages isolés. Le site rend hommage à l’héritage de Jos Hébert et interprète la façon de vivre et les traditions des résidents de l’Archipel.
  • L’Île Kanty : Prenez une excursion en bateau pour visiter cette magnifique Île, site de la première maison construite dans l’archipel de Tête-à-la-Baleine; le premier cimetière de la région
  • Les Îles avoisinantes : offrent de belles possibilités d’observer les oiseaux de mer, les dauphins, les loups marins et les baleines
Bateaux au port de plaisance de Tête-à-la-Baleine
Bateaux au port de plaisance de Tête-à-la-Baleine
QUOI FAIRE

EN ÉTÉ : Randonnée et marche, observation d’oiseaux marins, de baleines et d’icebergs, excursions en bateau, kayak de mer, cueillette des baies sauvages, pêche au saumon camping sauvage, véhicule tout terrain.

  • Les sentiers du morne André, du morne Perdu, de l’île Pierrot et du massif du Grand Écart : ces courts sentiers pédestres balisés le long de la route offrent différentes vues spectaculaires des îles environnantes. La plupart des sentiers partent du bord du chemin, ils sont agrémentés de panneaux indicateurs et vous permettent de voir magnifiquement les îles du large, les oiseaux de mer et la faune marine.
  • Excursions en bateau sur les Îles avoisinantes : Communiquez avec l’association touristique locale pour obtenir plus de détails et organiser des excursions en bateau qui vous feront découvrir les sites historiques et les attraits à ne pas manquer sur l’Archipel de Tête-à-la-Baleine (L’Île Providence, la vieille église et le Centre d’Interprétation, Le Maison de Jos Hébert sur l’Île de la Passe, l’Île Kanty ainsi que les imprenables Îles avoisinantes).

EN HIVER : Motoneige, pêche sur glace, raquettes, ski de fond, carnavals d’hiver, tournois de hockey.

OÙ RESTER
  • L’Auberge de l’Archipel
    Tête-à-la-Baleine (QC)
    G0G 2W0
    Tel : (418) 242-2917
  • Le Gîte d’Émilie
    Tête-à-la-Baleine (QC)
    G0G 2W0
    Tel : (418) 242-2045
    Fax : (418) 242-2937
  • L’Auberge de l’Île Providence (seulement l’été)
    Tête-à-la-Baleine (QC)
    G0G 2W0
    Tel : (418) 242-2015
            1 888 242-2015
    Fax : (418) 242-2152
    mecama@globetrotter.net
RESTAURANTS
  • Auberge de l’Archipel
    Tête-à-la-Baleine (QC)
    G0G 2W0
    Tel : (418) 242-2917
BOUTIQUES D'ARTISANAT
  • Boutique d'artisanat au Centre Municipal
EXCURSIONS EN BATEAU
AUTRES SERVICES
  • Magasin du Portage Inc.
    Frédéric Monger
    Tête-à-la-Baleine (QC)
    G0G 2W0
    Tel : (418) 242-2121
    Fax: (418) 242-2900
CIRCUITS SUGGÉRÉS

La grande séduction, Route du navigateur et Route Blanche

Envoyer à un ami - Nos partenaires et liens utiles - Crédits - Carte du Site Web
Copyright © 2007 Tourisme Basse-Côte-Nord. Tous droits réservés.