Kegaska
La Romaine
Chevery
Harrington Harbour
Tête-à-la-Baleine
Mutton Bay
La Tabatière
Pakua Shipi
Saint-Augustin
Vieux Fort
Rivière-Saint-Paul
Middle Bay
Brador
Lourdes de Blanc Sablon
Blanc Sablon
Les espèces sauvages
Végétation
Poissons
Oiseaux de mer
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Par voiture et traversier
Par avion
Par motoneige
Kayak
Randonnée
Camping sauvage
Cueillir de fruits sauvages
Excursions en bateau
Observation de baleines
Pêche et chasse
Observation d'icebergs
Observation d'oiseaux
Véhicules tout terrain
Motoneige
Raquette et ski de fond
Pêche sur glace
Festivals d’hiver
Portrait de la région
Nos Villages
Histoire
Culture et patrimoine
Informations pratiques
Foire aux Questions
Témoignages
Musées
Boutiques
Événements
Hébergement
Pourvoiries
Restaurants
Suggestions de circuits
Forfaits sur mesure
  Accueil   English
Nous joindre
Actualités
À propos de nous
Livre des visiteurs
Vidéo
Savez-vous?
La Basse-Côte-Nord est aussi appelée le paradis de la Motoneige. Il faut le vivre pour le croire. Ne manquez pas ce Rendez-vous.
Découvrez la région > Nos Villages > Pakua Shipi Print this page
Pakua Shipi

Retour à la carte

POPULATION: 300
CE QU'IL FAUT SAVOIR
Loup Marins
Loup Marins

Pakua Shipi est une communauté innue située en face du village de Saint-Augustin sur la rive ouest de la rivière Saint-Augustin. Le nom Pakua Shipi dérive d’un terme innu signifiant rivière de sable, une description appropriée des bancs de sable qui surgissent inopinément à marée basse à l’embouchure de la rivière. Jusqu’à récemment, les Innus nomades se déplaçaient traditionnellement le long de la rivière Saint-Augustin vers l’intérieur des terres pour pêcher, chasser ou piéger le saumon, la truite et les animaux à fourrure qui y foisonnent.

Jeunes autochtones
Jeunes autochtones

Dans les années 1860, un poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson s’établit près de l’embouchure de la rivière pour servir les colons locaux et les négociants autochtones. Le poste est abandonné puis rouvert au début des années 1900. Depuis des siècles, une communauté est toujours présente, sous une forme ou sous une autre, à Pakua Shipi qui devient enfin un village officiel dans les années 1970 avec le début d’un projet d’habitation du gouvernement. Les résidants de Pakua Shipi s’adonnent encore à des activités innues traditionnelles, incluant la pêche, la chasse, le piégeage et la production d’objets d’artisanat.

Les gens parlent encore innu entre eux. La majorité parle aussi français et quelques-uns des plus vieux résidants parlent anglais

À VOIR

 
  • Îles avoisinantes et terrains de camping traditionnels : Vous pouvez retenir les services d’un propriétaire de bateau de Pakua Shipi ou du village voisin de Saint-Augustin pour vous rendre sur les îles avoisinantes près de la baie Saint-Augustin. À l’hôtel de Pakua Shipi, on peut vous aider à trouver un propriétaire de bateau. Ces îles étaient des endroits où les nations autochtones avaient coutume de camper et où les colons ont déjà construit leurs maisons.
  • La Rivière Saint-Augustin : Vous pouvez explorer l’interminable labyrinthe de rigolets – petits fjords bien protégés ressemblant à des bras de mer – d’où vous aurez une vue en gros plan sur les baleines, les loups marins, les oiseaux de mer et le rivage. À marée haute, il est possible de remonter la rivière Saint-Augustin.
  • Refuge d’oiseaux migrateurs de Saint-Augustin : Situé au sud-est de Saint-Augustin, ce refuge fédéral d’oiseaux de mer englobe plusieurs îles. Il a pour fonction de protéger d’importantes aires de reproduction de sept espèces : la sterne, le petit pingouin, le guillemot noir, l’eider à duvet ainsi que les goélands à bec cerclé, argenté et à dos noir.
QUOI FAIRE

EN ÉTÉ : Randonnée et marche, observation d’oiseaux marins, de baleines et d’icebergs, excursions en bateau, kayak de mer, cueillette des baies sauvages, pêche au saumon camping sauvage, véhicule tout terrain.

  • Le sentier de Pointe-à-la-Truite : Ce court sentier de randonnée balisé est situé au quai fédéral où bateaux de pêche et cargos déchargent leur cargaison. Il se trouve à plusieurs kilomètres de Pakua Shipi et de Saint-Augustin, ce qui fait qu’il est plus aisément accessible aux visiteurs arrivant par le Relais Nordik. Ce sentier permet de voir Saint-Augustin de l’autre côté de la rivière. Des artisans locaux installent parfois tentes et tréteaux pour vendre d’authentiques objets d’artisanat innus à Pointe-à-la-Truite.
  • Excursion en bateau : Un opérateur de bateau local peut vous emmener à la rivière Saint-Augustin,  à l’intérieur et à l’extérieur des insaisissables rigolets. Sur le chemin, vous pouvez aller pêcher et apprendre sur la façon traditionnelle de vie des Innus.

EN HIVER : Motoneige, pêche de glace, raquettes, ski de fond, carnavals d’hiver, tournois de hockey.

BOUTIQUES D'ARTISANAT
  • L’Artisanat
  • Seasonal craft tent à Trout Point
CIRCUITS SUGGÉRÉS

Une terre, des peuples, Route du navigateur et Route Blanche

Envoyer à un ami - Nos partenaires et liens utiles - Crédits - Carte du Site Web
Copyright © 2007 Tourisme Basse-Côte-Nord. Tous droits réservés.